Les suivis d’oiseaux d’eau hivernants : Méthode de l’étude

Chaque année, autour du 15 janvier, l’organisation Wetlands International coordonne une journée internationale de comptages simultanés des oiseaux d’eau hivernants. Il s’agit d'estimer la taille des populations des espèces visées, d'évaluer l’évolution de leurs effectifs et de leur distribution. Les comptages sont assurés en grande partie par des ornithologues bénévoles.

En Languedoc-Roussillon, ces suivis ont démarré en 1964 lors de campagnes aériennes de l’antenne Camarguaise du CNRS. Par la suite, ils ont été réalisés à terre par des associations naturalistes régionales, départementales ou locales.
 



Dès l’origine ces suivis vont bien au-delà de l’unique comptage international Wetlands International du mois de janvier. Ils sont réalisés, autant que faire se peut, une fois par mois, d’octobre à mars, chaque année.

Actuellement, les bénévoles relèvent les effectifs hivernaux de près de 130 espèces d’oiseaux sur une trentaine d’étangs de la région lors de comptages exhaustifs sur plus de 300 points.

Y ont été progressivement rajoutés le comptage aux dortoirs d’espèces emblématiques comme le Grand cormoran sur le même rythme que les comptages de jour et sur des dortoirs témoins.


Ces suivis permettront de répondre aux questions suivantes :


 

- Assiste-t-on à une évolution des effectifs d’oiseaux hivernants en Languedoc-Roussillon, de leur composition spécifique et de leur distribution spatiale ?

- Observe-t-on des évolutions dans le calendrier de présence des espèces au fil des ans ?

- Quels sont les impacts relatifs des pressions anthropiques et du réchauffement climatique dans ces changements ?